Mali (Ségou) Formation à la production de la farine MISOLA Août 2008.

Formation à la production de la farine MISOLA Août 2008.

La promotrice (en vert) au Mali (Ségou) Formation à la production de la farine MISOLA Août 2008. La promotrice (en vert) au Mali (Ségou) Formation à la production de la farine MISOLA Août 2008.
La promotrice au Mali (Ségou) Formation à la production de la farine MISOLA Août 2008. Mali (Ségou) Formation à la production de la farine MISOLA Août 2008.


Misola lutte contre la malnutrtion avec les ressources du pays

"Il est intolérable que l'immense somme de savoirs et de richesses existant dans le monde soit si peu utilisée pour améliorer le sort des multitudes qui en ont désespérément besoin.  Parmi toutes les nécessités de la vie, la première est de manger".

Misola est une association dont l'objectif est de contribuer à l’amélioration de l’état nutritionnel des populations, notamment des enfants âgés de 6 à 60 mois et des femmes enceintes et allaitantes en mettant à leur disposition une farine de complément pour satisfaire leurs besoins nutritionnels spécifiques : la farine MISOLA (acronyme du mélange du MIl, du SOja, et de l'Arachides).

La farine MISOLA est préparée avec des produits locaux enrichis de compléments minéro-vitaminiques afin de contribuer à la réduction des taux de malnutrition protéino-énergétique et de certaines carences en micro-nutriments.

 En s'inscrivant dans les programmes de lutte contre la malnutrition et de développement des pays, elle offre une alternative originale dans le cadre de la lutte contre la malnutrition.          

Ce site est le site officiel de l'association Misola. Misola est une marque déposée appartenant à l'association Misola.

 

Les objectifs du projet Misola sont les suivants :

- Faciliter l’accès à un aliment de complément pour les femmes enceintes et allaitantes et pour les enfants de 6 à 60 mois,

- Développer une recette s’appuyant sur les productions agricoles locales et ainsi contribuer à la valorisation de la production nationale (mil, soja et arachide.),

- Générer des revenus monétaires pour les femmes par le développement d’unités locales de production de farine de complément,

- Favoriser le changement de pratiques néfastes en matière d’alimentation et de santé chez les mères et les femmes enceintes en développant une politique d’information autour du produit,

- Contribuer à la réduction des taux de malnutrition protéino-énergétique,

- Contribuer à la réduction de certaines carences en micro-nutriments,

- S’intégrer à l’élaboration d’une stratégie locale et nationale de lutte contre la malnutrition en général et de certaines carences en particulier, en liaison avec les structures locales et les partenaires impliqués,

- Favoriser l’accroissement du taux de fréquentation des structures de santé par les populations cibles,

- Renforcer des actions de formation dans les unités autour des domaines de gestion, de production, de distribution et de promotion afin de rendre pérenne l’activité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :